lundi 15 septembre 2014

Gâteau au Yaourt


Hier, j'avais pas le moral... y a des jours comme ça où des choses extérieures qui ne devraient pas prendre davantage d'importance que nécessaire, en prennent beaucoup beaucoup trop au point de nous pourrir la vie et les moments qui sont supposés être des moments de détente et de repos... L'ennui, c'est que je suis quelqu'un d'entier, je suis tout à fait incapable de me déconnecter ou de faire les choses à moitié, alors même si je venais de me faire une troisième semaine de 51 heures de travail (6/7), arrivée à la maison, j'avais encore l'esprit au travail et j'étais incapable de m'arrêter de bosser, parce que je savais que si je ne le faisais pas, la semaine à venir allait être infernale. C'est épuisant, démoralisant et ça me donne le sentiment de me battre contre des moulins. Mais bon, j'essaie de garder malgré tout l'espoir que tout n'est pas foutu, et que les choses peuvent encore être mises sur la bonne trajectoire... Finalement, après mettre levée de bonne heure pour bosser, arrivée 14 heures j'ai décrétée que j'en avais assez fait et qu'il me fallait de toute urgence me détendre le peu de neurones encore à mon actif!! Et comme la seule chose qui arrive à me détendre reste la pâtisserie, je me suis dis que j'allais nous faire un petit truc à grignoter pour la fin d'après-midi avec une bonne tasse de café
L'ennui, c'est que ces derniers temps, je n'ai pas un moment pour faire quelques courses pour la maison... alors j'ai constaté un peu dépitée que le frigo était en aussi mauvais état que moi... Mon homme était pourtant allé faire quelques courses la veille, mais je ne crois pas que le PQ et le dentifrice se mangent (quoique... on peut toujours tenter l'expérience...). Après un rapide état des lieux, j'ai fait le bilan: sucre et farine en quantité (j'en ai toujours au moins 2/3 kilos d'avance), quelques oeufs (j'ai un doute sur la fraîcheur... mais je me dis que si ça pu pas, c'est bon! et puis l'idée après tout c'est de faire un gâteau, pas forcément de le manger... J'dois vraiment être à bout moi pour dire un truc pareil!!), une barquette de groseilles qui traîne depuis des jours et qui est encore en parfaite état (je me demande ce qu'elles ont subit les pauvres pour être encore aussi jolies... faudrait qu'elles me donnent leur secret) et un pot de yaourt grec (pour le coup la date de péremption n'était pas encore dépassée), et environ 10 g de beurre... J'ai mélangé tout ça dans mon esprit embrumé et il en est ressortie que les possibilités étaient peu nombreuses, et qu'en dehors d'un pauvre gâteau au yaourt je voyais pas trop quoi faire d'autre.
C'est parti mon kiki pour un gâteau au yaourt. C'est pas forcément le gâteau le plus sexy qui soit, mais il aura au moins le mérite de répondre à mes attentes, à savoir me détendre!!
Et il a répondu à mes attentes et même davantage encore, puisqu'en plus de me détendre, il m'a aussi donné du plaisir à la dégustation (au fait, les oeufs sentaient bons!! eux aussi faut qu'ils me donnent leur secret...). Vraiment très moelleux et au bon goût de vanille et d'amande, rapidement trempé dans un peu de lait froid, il m'a replongé plus de 20 ans en arrière, quand à l'époque j'étais encore une enfant insouciante qui vivait pleinement sa vie d'enfant :) Comme j'aimerai y retourner un moment...


* Pour un moule à Kouglof * 
soit pour 6/8 parts


1 pot de Yaourt Grec (et pas "à la grecque", non, GREC tout court) soit 150 g
2 pots de sucre
4 jaunes d'oeufs
1/2 pot d'huile (pépins de raisins pour moi)
2 pots de farine type 45
1 pot de Maïzena®
10 g de levure chimique
1 g de vanille en poudre
2 gouttes d'extrait d'amande amère (ou zestes de citron, zestes d'orange, Fleur d'Oranger...)
4 blancs d'oeufs
2 g de sel
1 filet de jus de citron


ATTENTION: pour rappel, la t° du four et le temps de cuisson indiqués le sont par rapport à mon four (chaleur statique), il sera peut-être nécessaire de faire un réajustement en fonction de votre four. L'important, étant de vérifier la cuisson régulièrement.


Préchauffer le four à 180°
Dans la cuve d'un robot, mélanger les jaunes d'oeufs et le sucre et fouetter à vitesse maximale pour blanchir l'appareil, le rendre mousseux et aérien.
Ajouter le yaourt, l'huile, la vanille et l'amande amère. Fouetter de nouveau vivement. Tamiser la farine, la Maïzena® et la levure préalablement mélangée et fouetter de nouveau: l'appareil doit être souple, crémeux et bien homogène.
Monter les blancs en neige avec le sel et le jus de citron, sans excès pour ne pas les faire grainer
Les incorporer à la préparation délicatement pour ne pas les faire retomber.
Verser dans le moule à Kouglof (graisser) et glisser au centre du four.
Cuire 45 min en surveillant bien la coloration qui doit rester légère. Vérifier l'appoint de cuisson à l'aide d'une lame de couteau qui doit ressortir sèche.
Retirer du four et laisser tiédir quelques minutes avant de démouler sur une grille.
Pour le rendre encore plus moelleux et goûteux, il est possible de l'imbiber de suite après l'avoir démoulé d'un sirop fait de 50 g d'eau et 15 g de sucre aromatisé d'un peu de vanille, d'une pointe de rhum ou de zestes d'agrumes.
Conserver sous cloche pour qu'il garde son moelleux. 
Déguster dans les 2/3 jours.

17 commentaires:

  1. Tu arrives même à sublimer un simple gâteau au yaourt ! Moi aussi, la pâtisserie est mon petit refuge pour tout oublier et passer un agréable moment...j'espère que tes tracas se dissiperont au plus vite !

    RépondreSupprimer
  2. Hummmmm.... j'en ferais bien mon 4 heures !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette recette
    Désolée pr tes tracas,mais heureusement la pâtisserie est là
    Moi aussi je patisse pr ke requinquer le moral.
    Un gâteau au yaourt peut être sublime,alors un gâteau au yaourt Grec doit être Olympien.....

    RépondreSupprimer
  4. il est très beau et très appétissant =)

    RépondreSupprimer
  5. la baguette magique est passée par là !
    j'essaierai cette version. Merci pour toutes ces belles réalisations.

    RépondreSupprimer
  6. ah mais ne t'inquiète pas, nous sommes tous et toutes pareils, jeunes on pense pouvoir tout faire, tout réussir car motivés et persévérants et plein d'énergie, mais plus on prend de l'âge, plus on s'aperçoit que l'on court après des chimères et que le temps, c'est mieux quand on peut se LE concentrer sur autre chose que le boulot...mais il faut des années avant de passer à autre chose!!! ton gâteau est trop beau,dans ce moule il en jette!

    RépondreSupprimer
  7. oui parfois ,les sentiments négatifs prennent le dessus ....alors faire quelque chose ; de
    la jolie pâtisserie ou autre chose canalisent un peu ces sentiments mais aussi l'attention que l'on porte aux autres ,alors vous qui donnez tant au travers de ce blog .....passez aujourd'hui une belle journée ( ensoleillée en plus !! ) .....

    RépondreSupprimer
  8. on te comprend...on court beaucoup dans nos vies aujourd'hui malgré toutes les nouvelles technologies quitte à passer à côté de l’essentiel et il n'y a rien de mieux que de sublimer l'enfance pour retrouver le moral alors merci pour ce si joli gâteau au yaourt...souvenirs souvenirs...
    Bon courage

    RépondreSupprimer
  9. Huummm, J'adore le gâteau au yaourt... et tes photos mettent vraiment bien en valeur tes réalisations !

    RépondreSupprimer
  10. Trop beau ce gâteau, miam !!

    RépondreSupprimer
  11. Ton gâteau au yaourt est parfait! Je t'en piquerais bien une part ou ...deux!! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, faut-il ajouter la maizéna en même temps que la farine ? merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  13. Il est vraiment superbe ce gâteau au yaourt! Tu as l'art d'enjoliver les pâtisseries les plus simplissimes! Bidonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. Kitchen Cake17 septembre, 2014

    Allez, on n'aime pas trop commenter par ici, mais d'abord il fallait que je le dise, ce blog a occulté une bonne douzaine d'autres :-)
    Et puis dans la série des impressions étranges je me lève un récent matin en me disant que les génoises à l'essai sont toutes ratées, et que ce qu'il me faudrait en fait c'est un bon gâteau au yaourt... et là j'ouvre cette page :-)
    Donc, confortée par ce signe du Dieu Kitchen, je m'y met immédiatement en omettant juste que je n'ai plus d'huile... Remplacée instantanément (pour ne pas m'arrêter en si bonne lancée) par de l'huile de coco... Cuisson faible et lente, une belle couleur et voici le temps du verdict... A tomber : Moelleux, fondant, sucré à souhait, doux et au premier abord un fabuleux goût de "frangipane" (aller comprendre...) pour finir sur une note "congolais", un rattrapage qui en valait la peine ! En tout état de cause merci pour cette recette qui tombe à point nommé et qui servira désormais de base pour un tas de futurs projets ! :-)

    RépondreSupprimer
  15. Cela faisait un moment que je voulais tenter ta recette! C'est fait! Avec une légère variante, car je n'avais pas d'huile de pépins de raisin! J'ai pris le risque d'essayer avec de l'huile d'olive (assez douce), et ma foi, j'ai trouvé que c'était très bon! Ca se marie bien avec le jus de citron je trouve. Dès que j'ai de l'huile de pépins de raisin, je tente pour voir la différence!

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour. Gâteau réalisé hier. Recette suivie à la lettre. Cuisson en sole pulsée à 165 degrés. En moule navarin. C'est le meilleur gâteau au yaourt que j'ai réalisé! Très moelleux et bien gonflé. Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

JE REÇOIS ÉNORMÉMENT DE MAILS, JE TACHE DE RÉPONDRE A TOUT LE MONDE, CEPENDANT, COMPTER UN DÉLAIS D'AU MINIMUM 72 HEURES AVANT TRAITEMENT DE VOS DEMANDES.

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont clairement écrites :)
Merci de votre compréhension

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...